Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Flotter comme...

 

 

C’est sûr, nous ne permettrons plus

A notre cœur de divaguer,

Flotter comme souvent il s’est plu à le faire
Il est vrai que la vie nous fut douce

Dans ses balancements

Dans ses laisser-aller

Jusque dans l’éternelle énigme

Que fut cette existence où bien souvent nous fûmes

Plus attentifs à sentir qu’à penser.

Si maintenant il nous venait, sournois,

Comme il semble se profiler,

Le soupçon d’un remords

Dites, que devrions-nous en faire ?

 Ecrit par Philippe Pujas / Vidéo de Marie-Pierre Guillon

Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn