Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Presque rien...

 

Aller dans ses gestes chercher

Non le plus lent mais

Celui qui prendra la mesure

Juste

D’un temps qu’on voudrait retenir

Le plus longtemps qu’on peut afin

D’en emplir la mémoire

Pour que jamais l’oubli ne vienne

 

Philippe Pujas


 

Descente tout schuss

sur la pente du désir

à main nue

Comment remonter la pente

chaussé du poids de l'âge

 

Nicolas Lemarin


« Il suffirait de presque rien » disait la chanson,

Elle disait des mots qui parlaient d’eux-mêmes, elle disait ce que peu de gens disent tout haut et dénudent tout bas, elle disait ce que pensent les choses quand on ne les voit pas.

Il ne lui a suffi de presque rien. Pour ça.

 

Marine Arena-Crabbé

Ecrit par Collectif  / Vidéo de "Entre chien loup"

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 491 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn