Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Navette > Toulon

 

Il lui a semblé que le temps était venu de rompre l’immobilité du quotidien. Elle a pris le bateau ce matin et ne sait pas encore s’il y aura un retour.

Elle s’est plu à fouiller l’horizon avec le désir de pousser plus avant les portes d’un futur sans cesse à inventer plutôt que de se confronter à la vacuité de la ville, ses rues sans cesse parcourues et sans cesse oubliées, parce que rien n’est plus triste que de mettre ses pas dans ceux d’hier quand le voyage est à la porte et invite sans cesse à larguer pour de bon les amarres.

 

Ainsi passer de l’ombre à la lumière.

 

 Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn