Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Eau > Caniveau


L’eau réglisse argenté s’égaye vive et libérée le long du caniveau où rutilent les pavés

Est-ce seulement une histoire qu’elle nous raconte révoquant l’été ?

 

Ce pourrait être ailleurs plutôt qu’ici ou bien là

Elle aurait encore la même musique, le même rythme

Nous invitant à l’universel.

Ainsi nous donne-t-elle l’illusion d’un monde sans frontière invitant au grand banquet de la fraternité, où chacun trinquerait à ses différences, en fonction de celles du sol où elle s’égaye.

Chacun viendrait s’y abreuver pour étancher son désir d’offrandes et de partage.

 

Du caniveau à la source, de l’océan au lac, du ciel au ventre de la terre,

L’eau nous raconte une histoire, la nôtre et celle du monde.

Ne sont-elles pas étroitement liées ?

 

 Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Marie-Pierre Guillon

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn