Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Pose lente - Saint-Denis

 

 

Pose …  tout est dans le rapport entre l’artiste et le modèle, entre le regard et l’objet même si celui-ci se veut sujet. Rapport binaire donc qui nous autorise à nous interroger sur l’intervention d’une troisième entité. Mais peut-être est-ce dans cette irruption, que d’aucuns qualifieraient de voyeurisme, qui pourtant n’en relève pas, que la mise en œuvre se révèle vraiment.  Sans cet autre regard, nous ne saurions rien de ce qui présidait à cette réalisation, passant ainsi à côté d’espaces insoupçonnés. 

La vérité serait-elle ternaire ? Elargissons le débat : nul n’ignore que, depuis la Renaissance, la perspective trace sans cesse des lignes qui nous révèlent d’autres paysages : il serait plutôt question d’occurrence et d’arité de perspectives. 

L’art apparaît donc comme une preuve supplémentaire de la nocivité de vouloir réduire l’Univers à une seule et unique vérité… (A suivre)

 Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn