Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Tram#8 - Meudon

 
Ce qu’on a attendu et qui vient
Sans surprendre
Cela
Qu’inexorablement on attendait
Réglé comme une horloge ou un horaire
Des chemins de fer suisses
A moins qu’on ait ingénument attendu
L’inattendu
Que vienne par exemple à douze heures quarante
Le train de treize heures cinquante ou de vingt heures quinze
Ou bien un autobus cherchant sa voie, ou encore
Le passage d’un cerf, d’une portée
De marcassins fouineurs
Ou l’amour au cœur de l’été

Ecrit par Philippe Pujas / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 490 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn