Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Louvre - Paris

 

 

Avatar déambulait tandis que les Dieux s’interrogeaient sur le bien-fondé de son incarnation. Encore fallait-il s’entendre sur la couleur : les débats faisaient rage en écho à d’obscures revendications qui leur parvenaient malgré les filtres anti-bruit pourtant performants d’ordinaire. Les hommes ! Toujours prêts à s’illusionner pour quelques magnificences, objets de leurs extravagances et autres amphigouriques créations. Toujours résolus à l’émerveillement pour quelques courants que le goût actuel jugeait incontournables quand la minute suivante apportait le siècle nouveau prêt à condamner et à jeter au rebut ce qui naguère avait tant provoqué de bravi.

Non, ils n’allaient pas une fois de plus gloser sur la brièveté de la vie humaine et encore moins se quereller sur les talents de leurs prosélytes et leurs degré d’influences. Après tout s’ils étaient nécessaires au bon fonctionnement du monde...

Avatar se dirigeait droit sur la dernière pyramide, vestige d’un dernier prétendant à la gloire. Il tendit la main pour caresser lentement le verre reflétant son étonnement grandissant. L’œuvre était belle et il se retourna vers l’assemblée pour le proclamer quand une vague nouvelle composée d’une ribambelle de moineaux bariolés l’emporta.

« Mes amis et chers confrères, voilà tout ce qu’il nous faut pour harmoniser ce monde ! » Personne ne sut qui avait prononcé ces mots et encore moins ce qu’ils voulaient bien dire.

 Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 490 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn