Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Tip top model - Paris

 

«Lorsque l’on tient entre ses mains, cette richesse,

Avoir vingt ans, des lendemains pleins de promesses »…

Montand chantait et j’écoutais sans comprendre

A l’époque, qu’avais-je à faire d’une nostalgie pour rendre

A mon âge, ce que mon ignorance lui devait.

Quelle importance si demain pullule et s’encombre d’instants

Quand ils ne sont ni bons ni doux et qu’ils truffent le temps

D’une totale incompréhension.

Les yeux levés, le sourire sage, croire que l’on peut tout donner

Parce qu’on vous le suggère, parce qu’on ne saisit pas une minute

Que le regard que l’on vous porte pue la banane !

Mais rewind !

Elle sourit,  tant mieux, qu’elle continue d’y croire.

Nous y croirons avec elle, parce que, ainsi que le chantait Montand,

« Lorsque l’on tient… »

Et qu’après tout, bon sang,

Un peu d’optimisme ne peut faire de mal à personne 

Et la beauté non plus.

 

 Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn