Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

1 minute #66 - Hanoï

 

Ils s’apprêtaient à traverser tranquillement, notant vaguement qu’à chaque seconde un klaxon retentissait pour rappeler la vie trépidante de la capitale. Ils se souriaient, ravis de s’être enfin retrouvés après toutes ces années passées en occident où ils avaient laissé quelques empreintes.

La vie les frôlait, le danger les caressait, le bruit les emportait mais ils n’en avaient cure, tout à cette traversée, tout à ces retrouvailles. Ils n’auraient su dire s’ils étaient heureux. Ils goutaient le moment de leur pas de sénateur, insensibles à tout ce qui n’était pas eux, ensemble dans leur marche vers ce qu’ils pensaient être leur demeure. Ils ne pouvaient imaginer que, depuis toutes ces années, elle puisse avoir disparu. Ils étaient convaincus d’y retrouver la grand-mère et ses sœurs affairées aux affaires, comptant encore le temps qui les séparait d’eux sans penser qu’ils n’étaient plus qu’à deux pas. 

Et cette certitude-là valait tous les espoirs et se moquait de toutes les réalités.

 

 Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Bruno Fontana

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn