Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

1 minute #35 - Paris

 

 

Il y a des gestes qui semblent anodins. Il y a des gestes qui ont l’air si petits, si désuets qu’on ne s’interroge plus de leurs impacts sur la suite d’une journée.

 

Et pourtant ils sont nécessaires. Ils sont même d’une beauté rare pour peu qu’on prenne le temps de s’y attarder, de les observer et d’en saisir pleinement tout le sens.

 

Alors dans le café où l’ambiance se joue en sourdine sur un fond d’informations continues, un homme prend tranquillement soin de ses salières, afin qu’aucun grain de sel ne vienne compromettre une belle journée qui s’annonce. 

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Bruno Fontana

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn