Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

1 minute #32 - Paris

Je vous observe vous élancer depuis la ligne de départ, fougueusement. Par petits groupes vous entamez votre course réunis autour d’un objectif commun : franchir la future ligne d’arrivée. Je trouve votre espoir si joyeusement exprimé insolent. A plusieurs, vous vous sentez forts, tels les reines et rois du monde.

 

Je vous imagine plus loin, seulement quelques kilomètres plus tard. Le groupe délié, la joie défaite. Seuls dans votre élan. Au mieux une personne ou deux devant vous, peut-être quelqu’un derrière vous. Peut-être. Il ne sera plus question d’ardeur ou de croyance en un but collectif. Il sera question d’endurance. De défi personnel pour tenir bon jusqu’au bout.

 

Courir donc, courir encore et encore. Jusqu’à l’épuisement courir et tenir debout tenir bon. Vous êtes partis ensemble et vous arriverez certainement seul.

 

Au départ de l’espoir donc. Mais à l’arrivée ?

 

Je ne serais pas là pour voir. Pour lire sur votre visage votre réponse.  

 

 Ecrit par Cath. An / Vidéo de Marie-Pierre Guillon

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 490 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn