Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

1 minute #12 - Paris

 

 

Le temps s’écoule. Nous nous laissons glisser. Indéfiniment, nous nous laissons flotter à sa surface. Nous nous blottissons en ces creux et nous nous laissons emporter. Encore et encore. Nous nous laissons engloutir entièrement dans sa trajectoire. Puissante, nous sommes attiré vers ses limites pénétrantes.

 

Nous laissons l’écoulement du temps nous prendre, nous infiltrer, nous envahir, nous absorber dans sa lame de fond. Nous voici submergé. Englouti jusqu’à l’asphyxie finale, baigné dans l’oppression de son courant.

 

Jusqu’à ce que, nous nous en soyons arraché. Jusqu’à ce que quelque chose (ou quelqu’un ?) vienne nous en libérer. Vienne nous déloger.

 

Jusqu’à ce qu’à un nouveau souffle nous atteigne. Peut-être.

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn