Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Narguilé - La Calotterie

 

Il y a tout d’abord ce plan fixe. Un plan enraciné fermement sur une végétation. Un cadre bien ancré, où se devine le souffle du vent, par le frémissement des feuilles. Ce mouvement léger qui lui est propre.

 

Puis ce même vent laisse apparaître une présence autre. Une volute se dessine. Une fumée – discrète – qui s’enroule sur elle-même. Cette échappée blanche laisse deviner une existence camouflée.

 

Il y a donc quelqu’un derrière ce plan fixe. Je décide de me cacher à mon tour, de me dissimuler silencieusement derrière mon objectif.

 

Allons-y, je suis prête pour jouer à cache-cache.

 

 

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de "Entre chien loup"

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 490 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn