Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Paris - Pontoise

 

 

Je veux retrouver la maison avec sa chaleur et sa douceur, ses odeurs et ses bruits si familiers qui entourent comme des bras aimants. Je voudrais déjà être arrivée et me blottir dans le creux du canapé là où nos corps ont déjà cent fois salué l’amour et ses égarements. Je sens déjà l’odeur du bourguignon que tu dois sans doute déjà réchauffer. Nous l’avions préparé ensemble hier. Rappelle-toi la limace sur la fane de carotte, que tu avais déposée délicatement sur l’herbe du jardin. 

Foutu voyage à Paris, un de plus quand l’envie n’est jamais d’y être mais d’en toujours partir. Et là dans le train qui me ramène, je vois à travers la nuit ton sourire qui toujours m’accompagne et m’accueille à chaque retour.

 Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Michèle Waquant

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 491 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn