Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Travelling - Tirana

 Cette ville qu'on quitte à regret

Sans avoir pris le temps de la connaître

Sans avoir de ses rues

Senti le pavé sous ses pas

Il n'en demeurera que des images brèves

Les bruits lourds d'un café

A l'heure où la nuit tombe

Des yeux croisés où l'on avait cru lire

L'espoir de lendemains complices

Il nous aurait fallu quelques heures de plus

De ces heures qu'on dit perdues

De ces heures errantes

Qui sont celles qu'on garde en soi

C'était assez pourtant pour qu'au cœur

S'installe

Un non franc à la nostalgie

Et le doux désir du retour

Ecrit par Philippe Pujas / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 491 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn