Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Péniche - La-Roche-Guyon

 

Le temps se fâche vois-tu. Oui, il se fâche sérieusement.

Mais tu avances sereine.

 

Le temps s’énerve sérieusement entends-tu. Oui, il devient oppressant.

Pourtant cela ne semble pas t’atteindre.

 

Imperturbable,  tu poursuis ta promenade.

Tu continues à te mouvoir tranquillement au milieu de cette atmosphère houleuse.

 

Alors va donc et laisse-moi avec la tempête.

Je saurai y survivre sans toi.

 

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Michèle Waquant

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 490 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn