Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Le parvis - Versailles

 

 

Les touristes. Eté printemps automne hiver. Ils sont là. Les touristes.

Ca brasse de l’air. Ca s’agite. Ca veut tout voir. Surtout voir vite et donc mal.

 

Souvent je les observe et toujours j’en ai la même conclusion : je n’arrive pas à vous aimer.

Ce n’est pas que je veux protéger ma ville de votre invasion massive. Ou encore que nous ayons un différend sur la manière de voir, ou bien que nous n’ayons pas le même rapport au temps. C’est juste… je ne sais pas. Je ne vous ai jamais aimé. Et aujourd’hui encore j’ai une illustration parfaite de vous: des bus bondés qui vous attendent, des vendeurs de gadgets à tout va qui vous entourent et vous – vous, chers touristes - silhouettes reconnaissables entre toutes, vous voici avec les mêmes accessoires, les mêmes tenus, et toujours un appareil photo à la main. Surtout ne rien voir mais laisser l’appareil voir à votre place.

 

Les touristes. Eté printemps automne hiver. Ils sont là. Les touristes.

Aujourd’hui encore j’ai tenté de changer d’avis sur vous, mais je n’ai pas réussi. Décidément je n’arrive pas à vous aimer. 

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn