Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

ISCHGL - Autriche

 

 

Il y a notre monde intérieur et celui extérieur. Nous composons avec. Quotidiennement.

 

Lorsque nous souhaitons nous évader, nous faisons un tour. Perdu dans notre monde intérieur, apparaît ce voile atténuant l’horizon. Légèrement. A sa manière il prend la forme de ces réflexions qui nous bousculent, de ces questions qui cherchent réponses.

Dans cette vision intérieure floue, quelques repères. Ces lignes discrètes qui se dessinent et s’effacent, au fil de notre cheminement. « Suivez-moi » semblent-elles nous dire, comme pour nous rappeler que même avec cette sensation d’être perdu, nous pouvons nous y accrocher.

 

Au loin la fin de la balade intérieure se dessine. Elle touche à sa fin et notre promenade intérieure avec.

L’arrivée efface le voile des incertitudes et laisse place au monde extérieur. Nous nous retrouvons sur les rails du réel, face à la dureté de la réalité. « Remettez-vous sur la voie » semblent-ils nous dire. En son antre, un espace aux traits ancrés et aux réponses figées.

 

Entre ces deux mondes, devons-nous faire un choix ?

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Participant à cette conversation

Commentaires (1)

  • Invité (Henriet Mars)

    Permalien

    j'aime beaucoup ces images et le lien avec ce texte.Merci

Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn