Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Reverso - Le Mans

 

 

Nous avons décidé de jouer. De prendre un temps pour nous raconter autrement.

Notre choix s’est porté » sur « pile ou face ».

Jouons donc.

 

Je te présente mon dos comme un terrain à conquérir. Il n’y a pas de plus belle façon de s’exposer à ton regard. Je t’offre ma nudité à travers cette lumière crue et vive. Je laisse ton regard suivre les lignes de mon corps et t’interroger sur mes intentions. Entre mes courbes nues, le secret de mes gestes futurs.

 

Tu es derrière moi, et je sens tes yeux posés sur ma peau. Je n’ose imaginer tes caresses promises et l’amplitude de ton envie.

Nous jouons sur notre vision de l’un envers l’autre.

Comme une carte que l’on retourne, le contre-jour nous démasque - et nous laisse avec notre désir.

 

Mais jouons encore un peu veux-tu.

Il y a encore tellement de choses que je souhaite te montrer.

Même dans un face à face.

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 491 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn