Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

L'oiseau en cage - Paris - Fanny Gadan

  

 Chante mon p'tit-zoizeau, la cage et la mise à prix de ta vie,
pas la peine d'en appeler à Prévert ou à Perret, ils n'ont fait que la chanter
sans pouvoir la supprimer, la cage !
Tout ça c'est la faute des poules qui refusent toujours d'avoir des dents,
du coup le monde ne bouge et se plaît à te voir disserter dans ta prison,
sois au moins content qu'il ne te crève les yeux comme il le fait
aux gentils rossignols qui viennent parfois se reposer sur la main des enfants.

 Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de "Entre chien loup"

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn