Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Le petit Beaubourg - Metz

 

 

 

Vollà, c'est toujours pareil. Le dimanche, avant, on allait à la messe, et j'aimais bien, surtout à la cathédrale. Il y avait des couleurs, de la musique, l'odeur de l'encens, et des jeunes filles sages au regard d'ange, que je regardais dans les yeux. 

C'est fini, tout ça.  Maintenant, le dimanche, on va au musée. Et c'est pas gai, tous ces gens qui communient avec on ne sait pas trop quoi. Moi, je traîne les pieds. Mais on m'a dit qu'il fallait en passer par là, que c'était bon pour mon éducation,  que je finirai par aimer. Je n'aime toujours pas, et quand je croise le regard de  petites amoureuses rêvées, je n'y vois que le reflet de mon ennui. Je tiens, quand même. Parce que  je sais qu'après le musée, on va aux manèges, et que là-bas, il y a de la musique, des odeurs, des couleurs, et des filles aux yeux rieurs.

 

 Ecrit par Philippe Pujas / Vidéo de Michèle Waquant

 

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 491 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn