Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Subaquaticus - Paris

 

 

La vie va souvent plus vite que nous.

On se laisse pénétrer par ses failles, malmener par ses creux, effleurer par ses hésitations. Il y a un peu de tout cela dans ce cheminement qu’elle nous propose. C’est comme se laisser guider par un flot de souvenirs, au gré d’une surface tantôt claire, tantôt trouble.

Et puis finalement peu importe sa profondeur, l’important c’est son intensité.

 

Alors oui la vie va souvent plus vite que nous. Mais laissons venir à nous ce moment de se laisser porter. Emporter.

Même maladroitement.

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 491 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn