Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

limitrophe 9 - Boulogne-Billancourt

 

Nous construisons notre existence sur les ruines d’une ancienne vie. Peut-être la nôtre. Peut-être celle d’une autre. Il est important de leur laisser une petite place, même invisible. De tenter de les inclure d’une manière ou une autre – car nous nous appuyons toujours dessus pour agrandir notre vie.

 

Ils sont ces petits éléments qui nous donnent matière à façonner notre existence à notre image. Souvent derrières des murs ou moins solides. Souvent à l’abri du regard des autres.

 

Mais finalement les limites de cette construction ne sont pas si impénétrables que nous l’espérons le faire croire. Nous laissons toujours à un endroit une petite fente à travers laquelle nous offrons un aperçu de cette vie en perpétuelle (re)composition.

Et c’est à travers elle que se révèle la joie de découvrir qu’il reste encore beaucoup de choses à bâtir. 

 

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Hervé Dez

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn