Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

limitrophe 5 - Boulogne-Billancourt

 

Je nous imagine souvent ainsi : deux entités face à face, faisant bloc dans notre propre paysage. Deux repères distants - tels des silhouettes immobiles – chacun implanté dans son coin mais toujours disponible à la vue de l’Autre.

 

Avec le temps, je nous vois devenir ces deux formes massives qui tentent de maintenir une cohabitation, qui essayent de dialoguer coûte que coûte. Nos silhouettes en deviennent violentes. Chacun portant ses propres lignes, et offrant ses limites usées à l’autre.

 

Notre seul point commun : cette manière brutale de découper le ciel et la terre.

Pour le reste, je cherche encore - mais je ne trouve pas. Je me dis que j’ai oublié pourquoi nous vivons ensemble.

 

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Hervé Dez

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn