Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Tango - Avignon

  

Les sentiments sont aléatoires. Ils apparaissent et disparaissent et se jouent de nos doutes. Flous. Toujours en mouvements. Un pas dans une direction, un regard vers l'autre.
Nous avançons dans notre vie, seul ou à deux. Nos foulées tentent de s'accorder à celui ou celle qui nous accompagne. Avec quelques petites accroches. Quelques faux pas. Peu importe, nous avançons. Nous restons debout.

Les sentiments se révèlent souvent avec le temps. Ils trouvent leurs places dans le tourbillon de la vie une fois le mouvement en accord avec l'Autre. La parole devient alors un geste silencieux. Harmonieux comme des pas de danse.

 Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 490 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn