Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Un murmure, une eau vive,

 

Inspire et expire

 

Ecoute, ne parle-pas, écoute simplement !

 

Paroles des fontaines qui dévalent en sautillant

 

Dans le matin où tinte leur chant de canaux en rigoles.

 

S'y baigner le pied, ou la main

 

Désirer la fraîcheur et se l'accorder

 

Sommes-nous.

 

Je découvre l'espérance que la goutte invente

 

Lorsqu'elle s'écoule,

 

Perle suée par la nuit vigoureuse

 

Où chaque étreinte ruisselle :

 

Ainsi va le mot de l'eau.

 
Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn