Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Comment dire adieu aux vertiges du monde, à sa bleuté profonde, à ses soleils levants dans le couchant de la vie, là où s'abrège l'âme en quête ? Dans cette question, tant d'incongruité, n'est-ce pas, mais elle ne vient que de l'ignorance de l'après.

 

Alors, quels inconnus viendront encore battre nos rives de leur peau veloutée, caressant de leur paume avide la chair de nos délices ?

 

Dans quel lit encore pourrons-nous rouler nos galets d'herbe tendre ?

 

Y-a-t-il un lieu pour nous accueillir, un lieu pour nos recueillements où nous puissions encore vaquer à nos mystères ? En quel écrin viendra se blottir l'écho de nos murmures ? Existe-t-il cette source où viennent se désaltérer tous ceux qui nous ont précédés et avec qui nous pourrons de nouveau nous enivrer de l'air du temps ? Les questions se bousculent à la porte des Dieux, juste avant que d'un soupir, s'exhale toute croyance.

 

Dans ce départ où s'anticipe le retour, notre présence dans la mémoire, chacun de nous peut dire : « je suis, je demeure... »

 
Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn