Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Parasol - St Aubain-sur-mer

Dis sais-tu au moins ce que tout cela me rappelle, lointain dans le lointain le souvenir ruisselle et le faux raphia bruisse de tous ses artifices...

 

Et les galets qui chantent et parfois qui chassent sous le pas, faux et instables, durs sous le pied nu.

 

Seule la mer trouve plaisir à le rouler, à le lisser de sa langue râpeuse telle celle du chat. Cette langue qui érode au fur et à mesure de ses rouleaux la roche et la fissure et la transforme faisant naître la multitude, le galet, le grain de sable, autant de paroles que l'eau délivre.

 

Ecrit par Marine Arena-Crabbé / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 487 Chroniques des jours qui passent...
Octobre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn