Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Cadrage - Meudon

Il y a des cadres qui sont inaltérables. Et ils contiennent tellement de choses.

 

Dès que mon regard se tourne vers toi, tout me revient. A cet instant, ma mémoire se fait violente. Je suis face à toi - démunie. Je détourne mon regard de ton reflet, impuissante à en supporter davantage.

 

J'ai beau tenté de m'apaiser, et de dépoussiérer ces angles en finesse, rien n'y fait. Depuis le temps, les choses auraient du s'adoucir.

 

Au lieu de cela, il m'est toujours aussi difficile d'évoquer ton image et de me frotter à ton souvenir.

 

Alors dans un geste vain, je laisse couler mes larmes sur ta surface. Glissant lentement sur ton absence. Répétant mon geste encore et encore.

 

Ecrit par Cath. An. / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Déja 491 Chroniques des jours qui passent...
Decembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn