Le Crépuscule des Jours

Chronique poétique et visuelle des jours qui passent...

Info

Et là, il regardait...

 

           Il avait pris l’habitude d’aller chaque matin s’asseoir au musée. Et là, il regardait. Il ne regardait pas les peintures. La peinture, il l’avait enseignée toute sa vie, et par moments il avait cru la connaître. La retraite arrivée, il constatait qu’il n’avait pas su en percer les mystères, et il aurait aimé savoir si c’était pareil pour les autres. C’est pourquoi, avec constance et obstination, il allait maintenant scruter les visages des spectateurs, avec l’espoir, encore vain, d’y dérober le secret qui lui échappait.

 

Il voyait des foules, venues du monde entier, conduites au pas de charge par un guide à fanion. Groupées en troupeaux, concentrées sur la parole du guide, ou sur celle de leur audioguide.  Alors, dérouté, lui le contemplatif, il lui arrivait d’aller chercher la réponse sur les visages immobiles accrochés aux murs des musées : cherchaient-ils eux aussi le secret ? l’avaient-ils trouvé ? ou bien, se cantonnaient-ils dans une indifférente réserve ?

Ecrit par Philippe Pujas / Vidéo de Jean-Luc Cormier

Déja 488 Chroniques des jours qui passent...
Novembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Archives

Partagez le site !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn